Bienvenue sur votre passeport pour bien manger!
Le monde dans votre assiette

Le Costa Rica : Simple, délicieux et nutritif

Imprimer
N’ayant pas eu la chance de vous le souhaiter avant puisque j’étais au Costa Rica et au Nicaragua pour me refaire l’énergie, bon début d’année 2014 à tous !!! Santé, bonheur et prospérité! Vous devinerez que pour ma part, ce début d’année a commencé en toute beauté sous le soleil et les singes de l’Amérique centrale. Un séjour des plus plaisants remplis d’aventures et de délires. Bref, ce fut un voyage magnifique !

Je débute donc mon premier blogue de l’année en vous parlant d’un de mes plats favoris du Costa Rica. Bizarrement, même s’il était présent sur la plupart des menus de resto, je l’ai découvert seulement lors de ma dernière journée en terre costaricaine. Il s’agit du Chifrijo, vous connaissez ? Moi je n’avais jamais même entendu ce nom auparavant. Le nom vient de CHIcharrones (morceaux de gras de porc grillés, se mange comme des chips) et de FRIjoles (les incontournables haricots rouges ou noirs servies à toutes les sauces là-bas et dans plusieurs pays en Amérique latine).

Le Chifrijo est un plat étagé de style pâté chinois….mais complètement différent….qui se mange dans un bol profond (un bol de café au lait ferait l’affaire). Ce plat est très nutritif et super facile à réaliser à la maison. Pour un repas pour une personne ou pour un tapas original…. On commence d’abord par mettre du riz cuit dans le fond du bol, 3/4 tasse à 1 tasse. On recouvre ensuite la surface par une couche de haricots rouges ou noirs. Si vous les prenez en conserve, assurez-vous de les rincer sous l’eau abondamment jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mousse. La troisième couche se compose de viande de bœuf effiloché. Un restant de rôti de palette ou de bœuf en cubes effiloché serait parfait. On peut aussi aisément utiliser du porc ou du poulet effiloché. La couche supérieure du plat se compose de Pico de Gallo, préparé quelques heures avant le service afin que les saveurs et le jus de cette délicieuse salsa se mélange à souhait. À ne pas confondre avec Gallo pinto, le Pico de gallo est une salsa maison composé de tomates fraîches coupées en petits dés, d’oignons hachés, de coriandre fraîche, de jus de citron, de sel et de poivre et selon, avec un petit piment jalapeneo. La dernière couche du plat se compose donc de cette salsa et de son jus (qui viendra aromatiser le riz) ainsi que d’un généreux morceau d’avocat bien mûr qui terminera la garniture. Ce plat se sert accompagné de Chicharrones et de chips de maïs avec lesquels ont fait trempette ! Pour ceux qui comme moi, n’ont pas encore su apprécié le goût des Chicharrones (ou qui n’en trouve pas dans leur région !), sachez que ce plat est tout aussi bon simplement avec des chips de maïs. À la maison, vous pouvez faire vous-même vos croustilles avec des tortillas du commerce (de blé ou de maïs), coupées en pointe, légèrement salées et huilées puis grillées au four.

Le Chifrijo agrémente les apéritifs, se picore en tapas dans les bars et se sert en plat modique dans les restos de tout genre. Il est, selon moi, un incontournable de la culture alimentaire du Costa Rica.

Voilà, l’année 2014 est lancée par un peu de chaleur costaricaine !

Marianne Lefebvre M.Sc.Dt.P.
Nutritionniste spécialisée en nutrition internationale

Laisser un commentaire