Bienvenue sur votre passeport pour bien manger!
Le monde dans votre assiette

Tendances et prédictions alimentaires 2018

Imprimer
En 2016-2017, nous avons pu découvrir et redécouvrir plusieurs aliments : le chou frisé (ou kale), les graines de chia, l’avocat à toutes les sauces, ou encore les «superpoudres» comme la spiruline ou le matcha. Nos actualités Facebook, Instagram et Pinterest nous aurons mis l’eau à la bouche avec de magnifiques recettes de bols de smoothie, de poke bowls, de crème glacée noire ou de multiples recettes à base de végétaux.
Alors, que prévoyons-nous pour l’année 2018, en termes de tendances alimentaires ?

Les végétaux
Le végétalisme (communément appelé selon le terme anglophone le régime vegan) fera de plus en plus d’adeptes que ce soit pour des raisons environnementales, pour la santé ou encore pour le bien-être des animaux. De ce fait, l’industrie alimentaire en profitera pour nous offrir de plus en plus de produits de fausse viande et de faux poissons. À retenir que malgré le fait qu’ils soient sans viande, ces produits ne sont pas synonyme de « santé » et pas toujours suffisant, en terme de protéines, pour remplacer une portion de volaille ou de poisson. Il faut donc rester vigilant lorsque l’on choisit ce type d’aliment : regarder l’étiquette nutritionnelle et la liste d’ingrédients. N’oubliez pas aussi que, que l’on choisisse des aliments végétariens ou non, opter pour des aliments le moins transformés possible reste la meilleure option. Dans la même vague, nous verrons arriver en 2018, de nouvelles boissons végétales, telles que le lait de noix de macadam, le lait d’avoine et le lait de pois jaunes. Côté nutritionnel, le lait de pois cassés pourrait être un choix appréciable avec ses 6-8 g de protéines par portion). Le chou kale cédera (enfin !) sa place à d’autres légumes moins connus au Québec tels que le chou chinois, les radis de toutes sortes et le chou-rave. Ces légumes, très nutritifs et très savoureux sont maintenant cultivés au Québec et largement disponibles dans les marchés locaux et les épiceries.

Cuisines du monde
La cuisine du Moyen-Orient sera également à l’honneur. Outre les maintenant bien connus, hummus et falafels, nous découvrirons les saveurs israéliennes, syriennes, libanaises et perses. Le zaatar, la harissa, le tahini ou encore le persil seront au rendez-vous au petit déjeuner comme au souper.

Les condiments coréens feront de l’ombre aux traditionnels ketchup-moutarde. Nous découvrirons en autre, le gochujang, une pâte de piment rouge et la sauce barbecue coréenne. Miam !

Les tacos se taillent aussi une place dans mon palmarès des tendances alimentaires. Malgré sa popularité déjà existante, le taco traditionnel aura en 2018, milles et unes versions : j’ai récemment découvert les tacos desserts et les tacos verts, j’adore !

Le gâteau au fromage japonais (qui n’a rien à voir avec le New-York cheese cake) gagne en popularité au Québec. Ce dessert à l’allure d’un gâteau éponge se prépare avec du fromage à la crème mais est beaucoup plus léger et moelleux, notamment parce qu’il est aussi fait à base de blanc d’œufs montés en neige. Vous pouvez désormais l’essayer dans le tout nouveau comptoir Yoko Cheesecake, situé au centre-ville de Montréal.

Bien plus qu’une tendance
L’alimentation écoresponsable sera aussi plus que jamais au cœur de nos préoccupations. La lutte au gaspillage, le commerce équitable, la culture biologique et offrir une place de choix aux aliments locaux, non-transformés sont des concepts clés à mettre en application dès maintenant.

En terminant sur une note florale, en 2018, laissez-vous tenter par une café latte à la lavande ou un kombucha à l’hibiscus, vous serez étonné par ces envoûtantes saveurs florales.
Bonne découverte culinaire 2018 !

Je remercie Karissa Paré, nutritionniste, pour sa participation dans la rédaction de cet article.

Laisser un commentaire